CIRDEL

La police nous surveille : Mais qui surveille la police ?

vendredi 26 mars 2004.

Depuis plusieurs années nous constatons une augmentation anormale, dans un Etat démocratique, des violences policières. En 2002, l’IGPN (inspection générale de la police nationale) a enregistré officiellement 592 plaintes pour violences policières illégitimes, contre 566 en 2001 et 548 en 2000, soit une hausse de 8 % en trois ans, et nous savons que toutes les victimes ne portent pas plainte ? Pour ce qui concerne l’égalité entre citoyen devant la justice il est intéressant de mettre ces chiffres en parallèle avec le nombre de policiers sanctionnées pour actes de violence dans le cadre de leur activité professionnelle : en 2002, 32 sanctions en 2001, 23 sanctions, en 2000, 27. Certes, l’augmentation des violences policières ne date par de l’arrivée au ministère de l’intérieur de Nicolas Sarkozy ; mais pour le moins son discours "sécuritaire toujours +" n’a pas freiné les violences. Parfois trop c’est quand même trop il a dernièrement été obligé de suspendre trois policiers de la PAF, mais là il y avait mort de deux homme mis de force dans un avion après une expulsion du territoire ? Cherchant des arguments pour justifier cette violence injustifiable Nicolas Sarkozy met régulièrement en avant le nombre de policier blessées en service, mais là petit problème, le chiffre est en diminution de 1300 cas en 2002 par rapport à 2001...


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 128823

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License